Isil

Baixada de falles d’Isil 23/06. 22h

Isil

Isil 150 150 Prometheus.Museum

Les falles d’Isil sont l’une des fêtes du feu des Pyrénées les plus connues. D’origine inconnue, elles sont déjà citées en 1902 dans un article de La Veu de Catalogne et elles ont connu une forte reconnaissance dans les années 1980 et 1990, déclarées en 1991 Fête Traditionnelle d’Intérêt National. Ce sont des fêtes chargées de symboles, d’identités et d’émotions. La préparation commence déjà au début du mois de mai, lorsque les fallaires vont dans la forêt pour choisir les pins qu’il faut couper pour y tailler des falles d’un mètre et demi, fendre les troncs et les remplir de coins de tea. Le même jour est taillée la Falla Major. La descente des falles est organisée la nuit de la Saint-Jean, dans le cadre de la Festa Major de la Saint-Jean. Le soir, les fallaires prennent le chemin de l’endroit où ils ont érigé les falles et ils les transportent sur les épaules jusqu’au sommet. La montée se fait vers six heures du soir, dans des véhicules tout terrain chargés de fallaires vers les Bordes de Lapre. De là, ils montent à pied jusqu’au sommet, ce qui nécessite un bel effort car les falles peuvent peser 25 et 40 kilos. Ils ont besoin de plusieurs pauses, en particulier au passage du précipice d’Escasse. Arrivés au sommet (1530 m.), ils préparent le feu de joie et ils effectuent des danses comme la bolangera, le ball pla ou la danse des bâtons. Tout en mangeant, ils attendent autour du feu de joie qui leur servira plus tard pour allumer les falles. Quand la nuit arrive, la Falla Major est allumée à Isil : c’est le signal qu’attendent les fallaires pour commencer la descente. Ils chargent les Falles et commencent à descendre hors des sentiers, en zig-zag, transformant la file de fallaires en un serpentin de feu. Les fallaires sont accueillis à Isil avec un verre de vin, une part de galette et un bouquet de fleurs. Les fallaires continuent sur la route jusqu’à l’église de Sant-Joan, où ils marquent avec leurs propres falles une croix sur la porte du cimetière, et de là ils reviennent au village jusqu’à la Falla Major où ils lancent toutes les falles en un grand feu de joie, autour duquel ils danseront les danses traditionnelles. Même si les Falles ont été une fête qui s’est célébrée à Isil de manière ininterrompue (malgré certaines années de crise qui ont mis en péril sa tenue), les danses se sont arrêtées dans les années 1950. En 1978, les musiques ont été retrouvées et les danses ont repris à partir de 1993. Dès lors, tous les 23 juin, on chante et on danse pour les Falles d’Isil, en cercle et autour de la Falla Major.

Organisateur : Associació Cultural Fallaire d’Isil.
Plus d’informations : http://www.fallesisil.cat
E-mail: fallesdisil@gE-mail.com
Instagram: https://www.instagram.com/fallesdisil/
Facebook: https://www.facebook.com/fallesisil/
Tél. Mairie d’Alt Àneu (València d’Àneu): +34 973 926006

Pour en savoir plus :
Riart, O. i Jordà, S. (2016). Les falles del Pirineu. L’Alta Ribagorça i el Pallars Sobirà. Lérida : éditions Pagès.
Rella, F. (1985). “El solstici d’estiu: les Falles de Sant Joan”, Lo Raier, juin 1985.
Abella, Jordi (2001). “Falles”, El mundo de los Pirineos, nº 24, p. 66 et 92-92.
Català Roca, P. i Isus, E. (1957). Isil i les falles. Barcelone : Rafael Dalmau.
Fericgla, J. M. (1997). “Un rito de fuego, muerte y fecundidad en el Pirineo actual: las Fallas de Isil”, El fuego. Mitos, ritos y realidades. Madrid : Anthropos, pp. 273-300.
Farras, F., Fàbregas, X., Isus, E. i Coll, J. (1987). Aquesta nit encenem falles. Tremp : Centre d’Études du Pallars.

Vidéos

Musiques des fêtes
http://www.fallesisil.cat/danses/

Falles d’Isil 2020. Andreu Balius.
https://www.youtube.com/watch?v=iwFgSk1-vqw

Falles d’Isil 1965
https://www.youtube.com/watch?v=BSO6f9jeLws

Falles d’Isil 2012
https://www.youtube.com/watch?v=Wws5-m7_xLY

Falles d’Isil 1993
https://www.youtube.com/watch?v=gUbDfWQq_L4

Isil
Préparation des falles, 2021. Isil. Photographie : Felipe Valadares

Isil
Montée des falles, 2021. Isil. Photographie : Felipe Valadares

Isil
Embrasement du sommet, 2021. Isil. Photographie : Felipe Valadares

Isil
Arrivée des falles au village, 2021. Isil. Photographie : Felipe Valadares