Typologies

Il existe différents types de falles, de halhas ou de brandons, en fonction de la tradition de chaque village et des arbres de l’environnement. Vous trouverez ci-dessous plusieurs typologies. Passez la souris, vous découvrirez comment ils sont fabriqués et dans quels villages ils sont utilisés.

Types de Fallas, Haros, Halhas et Brandons

Notes intéressantes
À Les, il est préparé la deuxième semaine de mai, il est dressé le jour de la saint-Pierre (29 juin) et il est brûlé l’année suivante.
À Arties s’appelle Taro et est traîné à travers tout le village. Durant la visite, les fallaires sautent de façon répétée au-dessus des flammes.
Il peut mesurer jusqu’à dix mètres de haut environ.

Lieu : Les et Arties (Val d’Aran)
Type de plante : Sapin ou pin rouge
Date de la célébration : 23 juin
Utilisation : Dressée au centre de la place

Notes intéressantes
Appelée aussi falla grossa, elle est préparée dans l’aire de battage de la ferme de Sabater, située à côté de la place, et on la plante dans un tonneau métallique rempli de sable.
Elle mesure entre six et sept mètres de long.
À Llesp, la falla major que les habitants confectionnent est très ressemblante.

Lieu : Alins (Pallars Sobirà)
Type de plante : Pin rouge
Date de la célébration : 23 juin
Utilisation : Dressée au centre de la place

Notes intéressantes
En occitan, on l’appelle har or halhar et en Français brandon. Il ressemble au haro du Val d’Aran et à la falla major d’Isil, mais il est généralement recouvert de paille et est couronné d’un bouquet de fleurs.
Il peut être entre 6 et 10 mètres de long.

Lieu : Occitanie (Françe)
Type de plante : Sapin ou hêtre, parfois chêne, frêne, châtaignier, tilleul, pin rouge
Date de la célébration : 23 juin ou dates avoisinantes
Utilisation : Il est situé au centre de la place ou dans un espace spécial

Notes intéressantes
Elle est préparée aux environs du 1er mai, en même temps que les falles individuelles. Au moyen d’une tronçonneuse, on pratique quatre entailles latérales, dans lesquelles ont introduit de grands coins en bouleau.
Elle mesure environ dix mètres de haut. À Vilaller et à Senet, on plante aussi un arbre sans écorce ni branches, ou on conserve seulement celles de la partie supérieure. Il n’est pas fendu au moyen de coins.

Lieu : Isil (Pallars Sobirà)
Type de plante : Pin rouge
Date de la célébration : 23 juin
Utilisation : Dressée au centre de la place

Notes intéressantes
Elle a une perche à l’intérieur, que l’on appelle ànima (âme), faite en noisetier, en genévrier, en pin ou en buis. L’herbe est cueillie pour la Saint-Martin, mise à sécher. Puis attachée au moyen de ficelles. Sa longueur varie entre un mètre et demi et trois mètres.

Lieu : Sant Julià de Cerdanyola (Berguedà)
Type de plante : Herbe faiera ou céphalaire à fleurs blanches
Date de la célébration : 24 décembre
Utilisation : Falla individuelle que l’on porte sur l’épaule

Notes intéressantes
Elle ressemble à la faia de Cerdanyola mais elle ne dispose pas de perche à l’intérieur. On l’accrochait habituellement aux balcons car on lui attribuait un pouvoir magique protecteur.

Lieu : Bagà (Berguedà)
Type de plante : Herbe faiera ou céphalaire à fleurs blanches
Date de la célébration : 24 décembre
Utilisation : Falla individuelle que l’on porte sur l’épaule

Notes intéressantes
Le bois utilisé pour confectionner le flambeau dépend du lieu. Les coins sont habituellement faits en tiges de noisetier. On peut aussi fixer un bouquet de fleurs au sommet du Har. La tradition recommande de conserver son manche carbonisé comme porte-bonheur. Le flambeau mesure entre un mètre et demi et deux mètres de long. L’usage de ces flambeaux a disparu dans de nombreux villages mais cette pratique est en cours de récupération.

Lieu : Sent Bertran de Comenge (Nauta Garona)
Type de plante : Tilleul, épicéa ou bouleau
Date de la célébration : 23 juin ou dates à venir
Utilisation : Halha individuel que l’on déplace en la faisant tournoyer autour du eth Har

Notes intéressantes
A barre de noisetier, qui repose sur l’autre épaule, sert à équilibrer le poids de la falla.
Les falles d’Isil ont été reconnues Fête Patrimoniale d’Intérêt National, en même temps que les falles du Berguedà, en raison de leur ancienneté et de leur permanence. À Alós d’Isil, on confectionne une falla du même type.

Lieu : Isil (Pallars Sobirà)
Type de plante : Pin rouge
Date de la célébration : 23 juin
Utilisation : Falla individuelle que l’on porte sur l’épaule

Notes intéressantes
Les théies au sommet sont en pin sylvestre. Comme dans d’autres villages, le fête comme dans d’autres villages, la fête n’a pas été célébrée à certaines époques, comme par exemple, durant la Guerre Civile. Il semble qu’autrefois (ainsi qu’à Isil et à Sorpe), les garçons confectionnaient des falles pour la Saint-Jean et les jeunes filles pour la Saint-Pierre.

Lieu : València d’Àneu (Pallars Sobirà)
Type de plante : Noisetier, résineux, bouleau, merisier, chêne ou saule
Date de la célébration : La veillée du saint-pierre ou le samedi le plus proche
Utilisation : Falla individuelle que l’on porte sur l’épaule

Notes intéressantes
Les bandes horizontales décoratives sont faites à la tronçonneuse. Elles sont descendues jusqu’au village à partir de deux sites : Sant Quirc et El Botanal. Ceux qui sont en tête du cortège au départ du premier site et tous ceux qui partent du second portent des falles plus grandes et non décorées, semblables à celles d’Isil.

Lieu : Alins (Pallars Sobirà)
Type de plante : Pin rouge
Date de la célébration : 23 juin
Utilisation : Falla individuelle que l’on porte sur l’épaule

Notes intéressantes
On appelle cette célébration la Falleta. Elle débute à la Planeta de la Falla, aux granges de San Mamés et ensuite, on descend jusqu’au village. En courant dans la dernière partie de la descente.

Lieu : San Chuan de Plan (Sobrabe)
Type de plante : Pin
Date de la célébration : 23 juin
Utilisation : Falla individuelle que l’on porte sur l’épaule

Notes intéressantes
Falla individuelle que l’on porte sur l’épaule et que l’on fait tournoyer.
La forêt de bouleaux de Saún est l’une des plus importantes de la Péninsule Ibérique. Dans les moments difficiles seuls les enfants prenaient part à la fête, comme dans d’autres villages.

Lieu : Saún (Ribagorza)
Type de plante : Bouleau
Date de la célébration : 23 juin
Utilisation : Falla individuelle que l’on porte sur l’épaule et que l’on fait tournoyer

Notes intéressantes
Les coins sont en pin noir. La falla mesure 1,6 mètre de long. Les enfants vont du cimetière à la falla gran de la place et ils l’enflamment et à ce signal, les adultes commencent à descendre les flambeaux, au cri de « Foc al faro ! ».

Lieu : Llesp (Alta Ribagorça)
Type de plante : Pin rouge
Date de la célébration : Quatrième dimanche de juillet
Utilisation : Falla individuelle que l’on porte sur l’épaule

Notes intéressantes
La partie supérieure de la torche est en pin noir. Si l’on utilise aujourd’hui des planches produites industriellement, autrefois, on récupérait des morceaux de bois provenant de la fabrication de poutres ou de toits en mauvais état.
On confectionne traditionnellement une falla de six mètres qui est descendue par quatre ou cinq porteurs de feu.

Lieu : Vilaller (Alta Ribagorça)
Type de plante : Pin rouge
Date de la célébration : 23 juin
Utilisation : Falla individuelle que l’on porte sur l’épaule

Notes intéressantes
Autrefois, la falla était confectionnée à partir de branches d’amélanchier ou de vieux balais servant à nettoyer les cours des fermes et les aires de battage. Aujourd’hui, certaines falles conservent ces branches tout autour pour rappeler leur forme originelle.

Lieu : Gotarta (Alta Ribagorça)
Type de plante : Pin rouge
Date de la célébration : 23 juin
Utilisation : Falla individuelle que l’on porte sur l’épaule

Notes intéressantes
Il est originaire de Taüll mais on l’utilise dans d’autres points de la vallée. À partir d’une seule bûche, on amincit le côté du manche et on fend la partie supérieure. Chaque porteur de feu confectionne lui-même son rantiner et le personnalise.
Les porteurs de feu de Taüll vont couper les pins dans le secteur de la Presa de Cavallers.

Lieu : Vall de Boí (Alta Ribagorça)
Type de plante : Pin noir
Date de la célébration : 23 juin ou dates avoisinantes
Utilisation : Falla individuelle que l’on porte sur l’épaule

Notes intéressantes
Ce modèle est principalement utilisé par les enfants et il est préparé par les parents ou par les grands-parents des petits porteurs de feu. Les adultes emploient surtout la falla de Ribagorça.
À Barruera et dans les autres villages de la vallée de Boí, on dit : « corren falles » (« on fait courir les torches »), plutôt que « baixar falles » (« descendre les torches »).

Lieu : Barruera (Alta Ribagorça)
Type de plante : Pin noir
Date de la célébration : Première fin de semaine après la Saint-Jean
Utilisation : Falla individuelle que l’on porte sur l’épaule

Notes intéressantes
Il s’agit d’un mélange entre la falla ribagorçana et le rantiner. Le manche est un pieu ou un gourdin en noisetier et la partie supérieure est en pin noir. Quand le manche d’un rantiner est trop court, on le coupe eton en creuse le cœur pour fixer le pieu.

Lieu : Vall de Boí (Alta Ribagorça) et Castanesa (Ribagorza)
Type de plante : Pin noir
Date de la célébration : 23 juin ou dates avoisinantes
Utilisation : Falla individuelle que l’on porte sur l’épaule

Notes intéressantes
Elle est composée d’un ensemble de bûchettes et de planches clouées à un pieu en noisetier. On la renforce en l’entourant de fil de fer. Concrètement, on l’utilise dans la vallée de Boí et dans les villages d’El Pont de Suert, de Senet, de Casós, de Bonansa, de Montanui, de Castanesa, de Laspauls, d’Aneto, de Suils et de Villarrué.

Lieu : Alta Ribagorça, Ribagorza et La Pobla de Segur (Pallars Jussà)
Type de plante : Pin
Date de la célébration : 23 juin ou dates avoisinantes
Utilisation : Falla individuelle que l’on porte sur l’épaule

Notes intéressantes
On la confectionne avec une écorce de merisier et du fil de fer. On la fait tournoyer autour d’eth haro, en faisant souvent un simulacre de lutte entre deux porteurs de feu, comme un rituel de purification, destiné à faire périr par le feu les mauvais esprits.
Puis, on danse sur cette même place.

Lieu : Les (Val d’Aran)
Type de plante : Merisier
Date de la célébration : 23 juin
Utilisation : Halha individuel que l’on fait tournoyer

Notes intéressantes
Le manche est en buis.
Pour des questions de sécurité, on utilise actuellement une falla faite en pâte à papier et entourée d’un filet métallique.
On célèbre la fête à Andorra la Vella, à Sant Julià de Lòria, à Escaldes-Engordany, à Encamp et à Ordino.
La récupération des falles date de 1987.

Lieu : Andorra
Type de plante : Bouleau
Date de la célébration : 23 juin ou dates avoisinantes
Utilisation : Falla individuel que l’on fait tournoyer

Notes intéressantes
À Les, il est préparé la deuxième semaine de mai, il est dressé le jour de la saint-Pierre (29 juin) et il est brûlé l’année suivante.
À Arties s’appelle Taro et est traîné à travers tout le village. Durant la visite, les fallaires sautent de façon répétée au-dessus des flammes.
Il peut mesurer jusqu’à dix mètres de haut environ.

Lieu : Les et Arties (Val d’Aran)
Type de plante : Sapin ou pin rouge
Date de la célébration : 23 juin
Utilisation : Dressée au centre de la place

Notes intéressantes
Appelée aussi falla grossa, elle est préparée dans l’aire de battage de la ferme de Sabater, située à côté de la place, et on la plante dans un tonneau métallique rempli de sable.
Elle mesure entre six et sept mètres de long.
À Llesp, la falla major que les habitants confectionnent est très ressemblante.

Lieu : Alins (Pallars Sobirà)
Type de plante : Pin rouge
Date de la célébration : 23 juin
Utilisation : Dressée au centre de la place

Notes intéressantes
En occitan, on l’appelle har or halhar et en Français brandon. Il ressemble au haro du Val d’Aran et à la falla major d’Isil, mais il est généralement recouvert de paille et est couronné d’un bouquet de fleurs.
Il peut être entre 6 et 10 mètres de long.

Lieu : Occitanie (Françe)
Type de plante : Sapin ou hêtre, parfois chêne, frêne, châtaignier, tilleul, pin rouge
Date de la célébration : 23 juin ou dates avoisinantes
Utilisation : Il est situé au centre de la place ou dans un espace spécial

Notes intéressantes
Elle est préparée aux environs du 1er mai, en même temps que les falles individuelles. Au moyen d’une tronçonneuse, on pratique quatre entailles latérales, dans lesquelles ont introduit de grands coins en bouleau.
Elle mesure environ dix mètres de haut. À Vilaller et à Senet, on plante aussi un arbre sans écorce ni branches, ou on conserve seulement celles de la partie supérieure. Il n’est pas fendu au moyen de coins.

Lieu : Isil (Pallars Sobirà)
Type de plante : Pin rouge
Date de la célébration : 23 juin
Utilisation : Dressée au centre de la place

Notes intéressantes
Elle a une perche à l’intérieur, que l’on appelle ànima (âme), faite en noisetier, en genévrier, en pin ou en buis. L’herbe est cueillie pour la Saint-Martin, mise à sécher. Puis attachée au moyen de ficelles. Sa longueur varie entre un mètre et demi et trois mètres.

Lieu : Sant Julià de Cerdanyola (Berguedà)
Type de plante : Herbe faiera ou céphalaire à fleurs blanches
Date de la célébration : 24 décembre
Utilisation : Falla individuelle que l’on porte sur l’épaule

Notes intéressantes
Elle ressemble à la faia de Cerdanyola mais elle ne dispose pas de perche à l’intérieur. On l’accrochait habituellement aux balcons car on lui attribuait un pouvoir magique protecteur.

Lieu : Bagà (Berguedà)
Type de plante : Herbe faiera ou céphalaire à fleurs blanches
Date de la célébration : 24 décembre
Utilisation : Falla individuelle que l’on porte sur l’épaule

Notes intéressantes
Le bois utilisé pour confectionner le flambeau dépend du lieu. Les coins sont habituellement faits en tiges de noisetier. On peut aussi fixer un bouquet de fleurs au sommet du Har. La tradition recommande de conserver son manche carbonisé comme porte-bonheur. Le flambeau mesure entre un mètre et demi et deux mètres de long. L’usage de ces flambeaux a disparu dans de nombreux villages mais cette pratique est en cours de récupération.

Lieu : Sent Bertran de Comenge (Nauta Garona)
Type de plante : Tilleul, épicéa ou bouleau
Date de la célébration : 23 juin ou dates à venir
Utilisation : Halha individuel que l’on déplace en la faisant tournoyer autour du eth Har

Notes intéressantes
A barre de noisetier, qui repose sur l’autre épaule, sert à équilibrer le poids de la falla.
Les falles d’Isil ont été reconnues Fête Patrimoniale d’Intérêt National, en même temps que les falles du Berguedà, en raison de leur ancienneté et de leur permanence. À Alós d’Isil, on confectionne une falla du même type.

Lieu : Isil (Pallars Sobirà)
Type de plante : Pin rouge
Date de la célébration : 23 juin
Utilisation : Falla individuelle que l’on porte sur l’épaule

Notes intéressantes
Les théies au sommet sont en pin sylvestre. Comme dans d’autres villages, le fête comme dans d’autres villages, la fête n’a pas été célébrée à certaines époques, comme par exemple, durant la Guerre Civile. Il semble qu’autrefois (ainsi qu’à Isil et à Sorpe), les garçons confectionnaient des falles pour la Saint-Jean et les jeunes filles pour la Saint-Pierre.

Lieu : València d’Àneu (Pallars Sobirà)
Type de plante : Noisetier, résineux, bouleau, merisier, chêne ou saule
Date de la célébration : La veillée du saint-pierre ou le samedi le plus proche
Utilisation : Falla individuelle que l’on porte sur l’épaule

Notes intéressantes
Les bandes horizontales décoratives sont faites à la tronçonneuse. Elles sont descendues jusqu’au village à partir de deux sites : Sant Quirc et El Botanal. Ceux qui sont en tête du cortège au départ du premier site et tous ceux qui partent du second portent des falles plus grandes et non décorées, semblables à celles d’Isil.

Lieu : Alins (Pallars Sobirà)
Type de plante : Pin rouge
Date de la célébration : 23 juin
Utilisation : Falla individuelle que l’on porte sur l’épaule

Notes intéressantes
On appelle cette célébration la Falleta. Elle débute à la Planeta de la Falla, aux granges de San Mamés et ensuite, on descend jusqu’au village. En courant dans la dernière partie de la descente.

Lieu : San Chuan de Plan (Sobrabe)
Type de plante : Pin
Date de la célébration : 23 juin
Utilisation : Falla individuelle que l’on porte sur l’épaule

Notes intéressantes
Falla individuelle que l’on porte sur l’épaule et que l’on fait tournoyer.
La forêt de bouleaux de Saún est l’une des plus importantes de la Péninsule Ibérique. Dans les moments difficiles seuls les enfants prenaient part à la fête, comme dans d’autres villages.

Lieu : Saún (Ribagorza)
Type de plante : Bouleau
Date de la célébration : 23 juin
Utilisation : Falla individuelle que l’on porte sur l’épaule et que l’on fait tournoyer

Notes intéressantes
Les coins sont en pin noir. La falla mesure 1,6 mètre de long. Les enfants vont du cimetière à la falla gran de la place et ils l’enflamment et à ce signal, les adultes commencent à descendre les flambeaux, au cri de « Foc al faro ! ».

Lieu : Llesp (Alta Ribagorça)
Type de plante : Pin rouge
Date de la célébration : Quatrième dimanche de juillet
Utilisation : Falla individuelle que l’on porte sur l’épaule

Notes intéressantes
La partie supérieure de la torche est en pin noir. Si l’on utilise aujourd’hui des planches produites industriellement, autrefois, on récupérait des morceaux de bois provenant de la fabrication de poutres ou de toits en mauvais état.
On confectionne traditionnellement une falla de six mètres qui est descendue par quatre ou cinq porteurs de feu.

Lieu : Vilaller (Alta Ribagorça)
Type de plante : Pin rouge
Date de la célébration : 23 juin
Utilisation : Falla individuelle que l’on porte sur l’épaule

Notes intéressantes
Autrefois, la falla était confectionnée à partir de branches d’amélanchier ou de vieux balais servant à nettoyer les cours des fermes et les aires de battage. Aujourd’hui, certaines falles conservent ces branches tout autour pour rappeler leur forme originelle.

Lieu : Gotarta (Alta Ribagorça)
Type de plante : Pin rouge
Date de la célébration : 23 juin
Utilisation : Falla individuelle que l’on porte sur l’épaule

Notes intéressantes
Il est originaire de Taüll mais on l’utilise dans d’autres points de la vallée. À partir d’une seule bûche, on amincit le côté du manche et on fend la partie supérieure. Chaque porteur de feu confectionne lui-même son rantiner et le personnalise.
Les porteurs de feu de Taüll vont couper les pins dans le secteur de la Presa de Cavallers.

Lieu : Vall de Boí (Alta Ribagorça)
Type de plante : Pin noir
Date de la célébration : 23 juin ou dates avoisinantes
Utilisation : Falla individuelle que l’on porte sur l’épaule

Notes intéressantes
Ce modèle est principalement utilisé par les enfants et il est préparé par les parents ou par les grands-parents des petits porteurs de feu. Les adultes emploient surtout la falla de Ribagorça.
À Barruera et dans les autres villages de la vallée de Boí, on dit : « corren falles » (« on fait courir les torches »), plutôt que « baixar falles » (« descendre les torches »).

Lieu : Barruera (Alta Ribagorça)
Type de plante : Pin noir
Date de la célébration : Première fin de semaine après la Saint-Jean
Utilisation : Falla individuelle que l’on porte sur l’épaule

Notes intéressantes
Il s’agit d’un mélange entre la falla ribagorçana et le rantiner. Le manche est un pieu ou un gourdin en noisetier et la partie supérieure est en pin noir. Quand le manche d’un rantiner est trop court, on le coupe eton en creuse le cœur pour fixer le pieu.

Lieu : Vall de Boí (Alta Ribagorça) et Castanesa (Ribagorza)
Type de plante : Pin noir
Date de la célébration : 23 juin ou dates avoisinantes
Utilisation : Falla individuelle que l’on porte sur l’épaule

Notes intéressantes
Elle est composée d’un ensemble de bûchettes et de planches clouées à un pieu en noisetier. On la renforce en l’entourant de fil de fer. Concrètement, on l’utilise dans la vallée de Boí et dans les villages d’El Pont de Suert, de Senet, de Casós, de Bonansa, de Montanui, de Castanesa, de Laspauls, d’Aneto, de Suils et de Villarrué.

Lieu : Alta Ribagorça, Ribagorza et La Pobla de Segur (Pallars Jussà)
Type de plante : Pin
Date de la célébration : 23 juin ou dates avoisinantes
Utilisation : Falla individuelle que l’on porte sur l’épaule

Notes intéressantes
On la confectionne avec une écorce de merisier et du fil de fer. On la fait tournoyer autour d’eth haro, en faisant souvent un simulacre de lutte entre deux porteurs de feu, comme un rituel de purification, destiné à faire périr par le feu les mauvais esprits.
Puis, on danse sur cette même place.

Lieu : Les (Val d’Aran)
Type de plante : Merisier
Date de la célébration : 23 juin
Utilisation : Halha individuel que l’on fait tournoyer

Notes intéressantes
Le manche est en buis.
Pour des questions de sécurité, on utilise actuellement une falla faite en pâte à papier et entourée d’un filet métallique.
On célèbre la fête à Andorra la Vella, à Sant Julià de Lòria, à Escaldes-Engordany, à Encamp et à Ordino.
La récupération des falles date de 1987.

Lieu : Andorra
Type de plante : Bouleau
Date de la célébration : 23 juin ou dates avoisinantes
Utilisation : Falla individuel que l’on fait tournoyer