La participation des enfants

Les petits fallaires

Les enfants et les jeunes des villages fallaires (signifiant « ceux qui font le feu ») jouent un rôle actif dans les fêtes du feu des solstices dans les Pyrénées. Ils participent à la préparation et à la célébration de la fête. Celle-ci est commune à tous les territoires et assure la continuité de la tradition.

Andorre

Les fallas de lumière sont les fallas des enfants. Elles ont commencé en 2005, dans le but d’initier à la fête les fils et les filles des fallaires.  Il s’agit de boules de lumière qui tournent comme celles des adultes. De cette façon, les enfants apprennent et profitent également de la tradition.

Comme les plus âgés, ils portent une cape et ont leurs petits fallaires, qui président à la crémation et sont les représentants de la fête pendant un an. Quand ils grandissent, ils célèbrent le baptême du feu et continuent avec les fallaires de feu.

Le musée des enfants

photo © Fons Associació Fallaires Andorra la Vella

Le musée des enfants

photo © Fons Associació Fallaires Andorra la Vella

Val d’Aran

Dans le Val d’Aran, les enfants participent également à la fête. Dans le village de Lès, ils dansent autour d’un grand tronc, appelé Haro, qui est brûlé au milieu de la place du village. À Arties, par contre, ce tronc s’appelle Taro et, en plus de le brûler, ils le jettent sur le sol, le traînent et sautent par-dessus. Les plus jeunes enfants ont une version réduite du Taro qu’ils lancent également et déplacent dans les rues du village.

Les petits fallaires Taro

photo © Mathilde Lamothe

Aragon et Catalogne

Souvent, les enfants vivent la fête avec une falla plus petite et un parcours plus accessible, mais toujours avec le feu comme élément principal. Ils descendent de la montagne en formant des chemins lumineux jusqu’à ce qu’ils atteignent le village. Lorsqu’ils sont plus âgés, ils rejoignent le parcours des adultes.

Il est intéressant de savoir que, dans les moments difficiles comme la guerre civile ou le régime franquiste, les enfants étaient les seuls protagonistes de la nuit des fallas.

Vous pouvez découvrir l’expérience de Maria et de Mariona, deux petites fallaires de Boí.

deux petites fallaires de Boí

photo © Oscar Rodbag

Occitanie

Dans certains villages, les enfants sont les principaux protagonistes de la fête. Ils brûlent les halhas et les font tourner autour du har ou du brandon, un tronc d’arbre très haut qui est également brûlé et qui est placé sur la place du village ou à la périphérie. Les halhas des enfants et le har/brandon peuvent être décorés avec de la paille et des bouquets de fleurs.

Bagneres de Bigorre

photo © Mathilde Lamothe

Bagneres de Bigorre

photo © Mathilde Lamothe

Bagneres de Bigorre

photo © Mathilde Lamothe

Activités éducatives pour les enfants

Quelques jours et semaines avant le solstice, certains villages fallaires des trois États (Espagne, Andorre, France) mènent des activités éducatives liées à la fête. Dans de nombreux cas, leurs associations ou les mairies organisent des ateliers pour construire des fallas/halhas/brandons et des jeux pour enfants liés à la tradition.

Andorre

En Andorre, le collectif fallaire est très actif dans le domaine pédagogique puisqu’ils organisent des ateliers et des conférences dans les écoles primaires et secondaires du pays.

Aran, Aragon et Catalogne

En plus des activités menées par les associations et les mairies, dans certaines écoles des Pyrénées comme Bagà (Berguedà), Sahún (Ribagorza) ou Lès (Val d’Aran) entre autres, les enseignants développent des projets pédagogiques liés à la fête chaque année, tous les deux ans ou occasionnellement. On peut citer l’école Albiol de Sant-Julià-de-Cerdanyola (Berguedà) qui, dans le cadre du programme « Nous parrainons le patrimoine » de la Généralité de Catalogne, s’est engagée dans un projet sur les fallas depuis 2015, au moment de la reconnaissance par l’UNESCO. Dans le lien suivant, vous découvrirez tout ce qu’ils ont fait : www.blocs.xtec.cat

ESC. L'ALBIOL.SANT JULIÀ DE CERDANYOLA

Occitanie

L’association la plus active dans le domaine didactique est Eth Ostau Comengés qui, en plus de ses activités habituelles de divulgation, collabore avec des écoles en proposant des ateliers sur la fête de la Saint-Jean. Vous pouvez découvrir leurs activités sur leur site internet : www.ostaucomenges.org

www.ostaucomenges.org